|Partage d’espace(s) de répétition|

|Les objectifs|

+++ Mettre en place une expérience de mise à disposition des salles institutionnelles ou indépendantes, dans leur temps de vacance, pour des équipes cherchant un lieu de travail pour un temps donné.

+++ Chercher avec des lieux une forme d’organisation et de partage d’un lieu/outil de travail avec des équipes artistiques.

+++ Permettre aux compagnies de profiter de ce temps de « travail entre parenthèses », cette période sans pression institutionnelle qui permet d’apprécier les particularités d’un lieu et de profiter des espaces pour se concentrer sur des recherches, des essais et des expériences.

    |Etat des lieux et besoins|

    Les équipes artistiques non rattachées à des lieux, ou qui ne bénéficient pas de résidence de création, se trouvent en permanence confrontées au problème de trouver des espaces non coûteux pour leur travail de recherche et de répétition : ce projet de mutualisation cherche à apporter des réponses à leur besoins spécifiques et propose un temps de concentration nécessaire à la création.

    Les besoins communs

    +++ Besoin d’un espace vide ou équipé en fonction de l’avancée du projet : Premières phases de recherche/Phase « intermédiaire »/Dernière étape vers la création.

    +++ Besoin d’un temps d’installation minimum dans le lieu avec nécessité de laisser l’implantation sur place.

    +++ Besoin financier face à l’impossibilité pour le tiers secteur des indépendants de créer dans des conditions de tarif locatif privé

      Les besoins spécifiques selon la nature du travail

      +++ Selon la discipline : théâtre / spectacle de rue / danse / musique / pluridisciplinaire, les besoins et impératifs techniques varient.

      +++ Selon la nature de la scénographie : exigences techniques par exemple.

        |Proposition de RAVIV|

        A partir de cet état des lieux et aux vues des bilans des compagnies et des lieux ayant participé à l’expérience de 2009. RAVIV a choisi de renouveler ce projet en 2010 sur les mêmes modalités que l’année précédente, avec une ouverture institutionnelle en invitant un théâtre municipal à participer à l’expérience. RAVIV est ainsi au plus près des besoins et réalités des compagnies de sa région, et réengage un projet de mutualisation d’espaces de répétition qui vise à faciliter l’accès des équipes artistiques indépendantes aux outils de production déjà existants. Ce projet permet aux compagnies d’être acteur de leur propre développement en participant à un projet collectif et aux lieux d’assumer leur coût de fonctionnement dans le respect de leur projet artistique, sans avoir recours à des locations privées dans le cas d’un lieu indépendant.

        L’association RAVIV (Réseau des Arts Vivants en Ile-de-France) est la structure chargée de la mise en place de ce projet. Elle a en charge de gérer la rencontre entre les besoins des équipes artistiques et les possibilités des lieux disposant d’espace(s) en mettant en place un système d’attribution de ces lieux, structuré autour d’une charte de fonctionnement et d’une convention de partenariat.

        Cf. Annexe n°1 : Charte de fonctionnement de la mutualisation d’espaces de travail et de répétitions.

        |Le rôle de RAVIV|

        • Etablir une charte reprenant les enjeux et objectifs de la mutualisation et comprenant les modalités de fonctionnement  et d’utilisation des lieux, la  participation financière des équipes artistiques …. Cette charte devra être signée par les lieux et les équipes accueillies.
        • Porter le projet auprès des financeurs et proposer des partenariats.
        • Recenser les « candidatures » des équipes et des lieux : RAVIV est force de proposition ; elle démarche elle-même les lieux sans attendre qu’ils postulent.
        • Rédiger les conventions de partenariat temporaire Lieu / RAVIV / Financeur et RAVIV / équipes
        • Gérer l’attribution des lieux aux équipes en veillant au respect de la chartre.
        • Gérer le planning d’occupation des lieux
        • S’assurer de la mise à disposition des lieux, technique comprise, sous le contrôle mutuel du régisseur du lieu et de la personne référente de l’association et/ou de l’équipe artistique accueillie.

        |Les modalités de fonctionnement|

        • Les équipes artistiques qui bénéficient d’une mise à disposition d’espace versent une contribution à l’association RAVIV au prorata du temps d’utilisation. Cette contribution pourra être pondérée en fonction du budget de l’équipe ou du financement du projet concerné.
        • La maintenance de l’espace de répétition et des espaces annexes utilisés, (loges, cafétéria,…) est à la charge de l’équipe accueillie pendant son temps d’utilisation.
        • Un état des lieux est fait, en présence du régisseur du lieu et de la personne référente de l’équipe accueillie, à l’arrivée et au départ de chaque équipe.
        • Tout montage technique est placé sous la responsabilité du technicien du lieu ou agréé par le lieu. Si, sur certaines périodes, aucun technicien du lieu n’est disponible, l’équipe accueillie devra travailler sans technique. Le salaire du technicien pourra être pris en charge dans le cadre des modalités de financement du projet.
        • Dans le cas où plusieurs équipes artistiques partagent un même lieu sur une même période, même courte, elles agissent dans un esprit de fonctionnement solidaire et s’engagent à s’organiser  pour définir et régir entres elles – et en fonction de la convention avec le lieu et l’association RAVIV –  toutes les questions pratiques liées à leur cohabitation (planning d’occupation, entretien des lieux…)
        • Elles s’engagent également à fournir à RAVIV un compte-rendu de leur expérience et à réfléchir à une mise en commun des idées qui s’en dégagent.
        Publicités

        Commentaires fermés

        • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

        • Catégories